ACIER INOXYDABLE


L’Acier Inoxydable est surtout utilisé pour sa résistance remarquable à la corrosion et à l’oxydation, entre autres propriétés exceptionnelles. Il peut aussi acquérir une excellente résistance après écrouissage ou traitement à chaud, une excellente formabilité et une très bonne résistance aux températures cryogéniques, ce qui en fait un matériau ultra polyvalent.

Les Aciers Inoxydables possèdent un large éventail de microstructures contrôlées par la composition. Même si tous les Aciers Inoxydables doivent contenir du Chrome pour former la surface d’oxyde complexe caractéristique, d’autres Alliages ont des effets majeurs. Pour décrire le groupe générique des « Aciers Inoxydables », on peut les diviser en catégories en fonction de leur microstructure.  Les formes commerciales d’Acier Inoxydable peuvent être réparties dans les catégories suivantes :

Tableau Récapitulatif Des Aciers Inoxydables


Matériau Qualités Disponibles Principales Caractéristiques Avantages Inconvénients
Acier Austénitique Au Manganèse 201
  • Non magnétique*
  • Faible teneur en carbone
  • Principal élément d’alliage : chrome, généralement entre 16-20 %
  • Nickel généralement 7-13%
  • Devient significativement plus résistant après écrouissage
  • Bonne soudabilité
  • Résistance et conductivité élevées
  • Ne peut pas être durci par traitement thermique
  • Faible résistance à la fissuration par corrosion sous contrainte
Austénitique 301, 304L, 304, 305, 320, 321, 347,
Acier Austénitique Au Molybdène 316, 316L, 316Ti, 904L
Aciers Inoxydables Ferritiques 409, 410S, 430, 430L, 430Ti (439), 441, 444
  • Magnétique
  • Faible teneur en Carbone
  • Principal élément d’alliage : Chrome, généralement entre 10,5-17%
  • Bonne formabilité
  • Faible coût
  • Bonne résistance à la fissuration par corrosion sous contrainte
  • Conductivité moyenne
  • Résistance limitée à la corrosion
  • Ne peut pas être durci par traitement thermique
Aciers Inoxydables Martensitiques 410, 420, 431
  • Peut être magnétique ou non magnétique
  • Faible teneur en carbone
  • Principal élément d’alliage : chrome, généralement entre 12 et 15 %, molybdène (0,2-1 %)
  • Durci par refroidissement et revenu pour améliorer la résistance et la conductivité
  • Résistance à la corrosion inférieure à celle des qualités austénitiques et ferritiques.
  • Formabilité et soudabilité limitées
Alliages Durcissables Par Précipitation 17/4PH, 17/7PH
  • Contient de l’aluminium ou du cuivre
  • Taux d’écrouissage élevés
  • Résistance à la corrosion supérieure à celle du martensitique
  • Résistances très élevées
  • Disponibilité limitée
  • Résistance à la corrosion, formabilité et soudabilité supérieures à celles de l’austénitique
Duplex 309, 310
  • Magnétique
  • Faible teneur en carbone
  • Combinaison austénitique-ferritique
  • Chrome généralement 21-26 %
  • Nickel généralement 3,5-6,5 %
  • Résistance à la tension supérieure à l’état recuit
  • Moins cher grâce à la faible teneur en Nicke
  • Plus léger
  • Bonne résistance à la corrosion et à la piqûre
  • Ne peut pas être durci par traitement thermique mais résistance à l’état recuit supérieure à celle des qualités ferritiques et austénitiques
  • Plage de températures d’application restreinte par comparaison avec l’austénitique
* L’écrouissage des qualités à teneur moindre en alliage induit des modifications structurales entraînant une augmentation des niveaux de magnétisme.

**Super Austénitique, Super Ferritique et Super Duplex disponibles sur demande